Seconde édition de cette nouvelle épreuve, la Granfondo Nice Cote d’Azur a su prendre en compte ses points négatifs de l’an passé afin de proposer une édition plus professionnelle.
En parlant de professionnel, 3 coureurs vivants sur la cote d ‘azur sont venus prendre part au sein du peloton. Ainsi Nicolas Roche (Team Sunweb), Davide Rebellin (Sovac) et Corentin Ermenault (Vital Concept) étaient présents au départ. À noter que ceux-ci n’ont pas joué ou influencé sur la course.

Deux parcours sont proposés avec un départ commun :
La DTSwiss : 101 kilomètres pour 1830m de D+
La Culture Vélo : 129 kilomètres pour 2500m de D+

Ce n’est pas moins de 750 coureurs qui sont inscrits sur les deux parcours. Le village exposant, sur le parking du siège social du journal Nice Matin (partenaire de l’épreuve), ouvert la veille proposait de nombreux stands et le retrait des dossards. Enfin cette épreuve fait partie du challenge Granfondo WorldTour. Ce qui a occasionné la venue de quelques coureurs étrangers inscrits sur ce challenge international ! Clairement le plateau des coureurs inscrits sur le grand parcours est très relevé.
Je suis logiquement inscrit sur celui-ci. Cette fois j’ai un coéquipier du team Granfondo France et aussi de nombreuses connaissances et amis dans ce beau peloton.
Avec un profil qui ne laisse aucun répit, j’opte pour ma paire de roue light sur mon Officine Mattio Lemma. Je prévois environ 3h30 de course, au niveau du ravitaillement, 2 gels énergétiques, une barre amande et une aux bais de Gojï feront l’affaire. Bien sûr des produits bio issue de mon partenaire (et pour le coup aussi partenaire de cette épreuve) ON-Energy.

9h30 : Tout le peloton est lâché pour un long départ fictif à travers la ville. En effet la circulation et le lieu du départ ne permettent pas de lancer le départ réel immédiatement. C’est seulement après presque 15 kilomètres que nous sommes lâchés au pied de la première difficulté du jour, le col d’Aspremont en passant par Castagniers (8,7 km, 510m D+, 5,8%). Et déjà les premières attaques fusent. Très réactif et attentif je suis celles-ci. A peine le temps de basculer et de respirer un peu que nous sommes au pied du col de Chateauneuf (5,4 km, 248m D+, 4,6%). Au sommet nous ne sommes plus qu’une grosse trentaine, la descente est un enchaînement d’épingles et de virages techniques. C’est à ce moment-là que je me rends compte que ma chaîne est dans le mal, disons même HS ! À chaque relance elle saute et je ne peux forcer, la course va être longue et il va falloir jouer tactique pour finir sans la casser…
Au pied de la descente, les deux parcours se séparent, nous filons vers le col Saint Roch par Coaraze (21,15 km, 793m D+, 3,7%). Si la première partie n’est pas très dure, déjà le groupe diminue. Les 6 derniers kilomètres sont les plus dures, au pied hélas nouveau saut de chaîne. C’est à ce moment-là que le groupe de tête se forme ! A peine le temps de repartir que je fais un gros effort pour revenir sur la tête, je vais basculer avec eux après avoir passé plus de 17’ au-delà de mon seuil… Je sais que je vais payer tôt ou tard cet effort !
Nous ne sommes plus que 7, l’entente est bonne. Nous revenons sur nos pas pour à nouveau escalader le col de Chateauneuf mais dans le sens inverse cette fois-ci (6,6 km, 433m, 6,5%). Au pied nouvelles accélérations, je réponds mais avec ma chaîne, je suis à contre-temps et cette fois je ne referai pas la jonction.
Très déçu et énervé je modère un tempo afin d’assurer ma place. Après la courte descente vers Tourette-Levens nous reprenons le col d’Aspremont (4km, 152m D+, 3,8%) où l’arrivée chronométrée est jugée. Je franchis la ligne en 6ème position vraiment déçu !

Les jambes étaient là, les sensations aussi mais la mécanique m’a fait défaut ! Une erreur qui ne se reproduira plus ! En lot de consolation, je gagne ma catégorie mais surtout je prends la tête du challenge Granfondo Worldtour avec un très beau maillot jaune qui devient un nouvel objectif pour la saison cyclosportive 2019 !

Vous pouvez retrouver un autre résumé des à-côtés de cette Granfondo Nice Cote d’Azur sur notre site partenaire Granfondo France sur le lien ci-dessous :
https://granfondofrance.com/blog/reportages/le-granfondo-nice-cote-d-azur-lance-idealement-le-challenge-des-alpes-maritimes?fbclid=IwAR1VUUnDOo5BXYEMD-GgEy_48UPAj-pGcAdtHES_omljWD0SMaCJLKYb0SU

Les classements complets de cette belles épreuve niçoise ci-dessous :
http://www.jmgchrono.com/GRANFONDO/?fbclid=IwAR01Ep7RzjtyZ_1xkhHwcB790fc0tS76wa2kLGjSfWJD_I2CIg5le0yUzVU

 

Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous êtes déjà inscrits, connectez-vous. Pour les nouveaux utilisateurs vous pouvez vous inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis
%d blogueurs aiment cette page :