22ème édition déjà de la cyclosportive créé par l’homme au 50 Tour de France et repris depuis par ses proches et amis. Comme l’an passé, les parcours ont encore changé pour nous offrir des boucles inédites. En revanche ils ont conservé 4 parcours chronométrés avec des distances qui conviennent à tous pratiquants.
Ainsi nous avions : La Cronce 50 km (D+ 775m) ; Les amis 70 km (D+ 1032 m) ; La Claude Seguy 110 km (D+ 1729 m) et La Pierre Chany 142 km (D+ 2130 m). De plus toutes ces épreuves se font avec des départs décalés de 15’ ainsi aucune course n’est « faussée ».
Vainqueur ex-aequo sortant de l’édition 2017, je me présente donc avec une envie de rééditer celle-ci. L’épreuve fait également parti du Challenge Assurance Vélo où Bike’n Connect en est un partenaire principal. De ce fait et en tant qu’ambassadeur de l’application j’opte pour le nouveau maillot à dominante jaune/or. Ce dernier se marie très bien avec mon Officine Mattio Lemma noir & or. Côté diététique, je prévoie 4h de course, une barre protéinée, une barre énergétique et deux gel endurance feront l’affaire.

Dans le sas de départ je retrouve des connaissances et du beau monde comme toujours sur les belles épreuves. Durant le départ fictif, j’en profite pour prendre un peu des nouvelles etc. Au bout de 10 kilomètres, nous sommes déjà sur la première difficulté du parcours, la sélection par l’arrière s’opère. A peine le temps de souffler que nous sommes déjà en prise sur des routes qui ne sont jamais plates.

Crédit photo: @lamontagne.fr

Très vite nous allons former un gros groupe d’une quarantaine de coureurs. Nous sommes seulement une petite dizaine à essayer d’organiser ce groupe. Peu avant de revenir sur Langeac et donc la mi-course, 2 hommes se sont isolés en tête. Certains tentent de faire le « jump », je profite d’une légère bosse pour placer un démarrage et contrer ces attaquants !
Je me retrouve ainsi seul avec quelques secondes d’avance sur le reste du groupe. Je ne relâche pas mon effort d’autant plus que la côte de Pourcheresse longue de 7 kilomètres arrive. Je mets tout de suite un bon rythme et surveille mes arrières. Mais l’écart ne fait que s’accroître malgré les tentatives de contre. Au sommet je possède déjà plus d’une minute d’avance. Il reste encore plus de 60 kilomètres de course. Je me ravitaille d’un gel, je pense aussi à bien m’hydrater car la chaleur est désormais bien présente. Je vais gérer mon allure pour perdre le moins de temps sur les portions plates et désavantageuses et faire les ascensions sur un gros rythme pour encore augmenter mon avance. Les jambes tournent bien, de plus avec l’apport en micronutriments dans ma boisson Durante, je ne toxine pas.

Crédit photo: @lamontagne.fr

Je redemande un pointage, presque 2’, il reste encore la côte d’Auvers et enfin une longue portion sur le plateau avant de replonger sur Langeac. Je fournis un gros effort dans cette côte, rattrapant des concurrents de la Claude Seguy. Dernier pointage au sommet : 3’44’’ ! Cette fois je sais que sauf incident mécanique la victoire ne pourra pas m’échapper.

J’effectue une descente prudente et un final avec le sourire aux lèvres !

Crédit photo: @lamontagne.fr

Je franchis donc la ligne seul avec un devoir de mission accompli envers mes partenaires. Je leur dédie cette nouvelle victoire qui comme toujours sans leurs soutiens, je ne pourrais concourir à un tel niveau ni être en mesure de réaliser ces résultats.

La semaine prochaine je me rendrai à l’étape Sanfloraine où j’avais décroché une belle victoire l’an passé. A voir si l’histoire va se répéter…

               Ci-dessous les classements de la Pierre Chany 2018 :

https://www.calameo.com/books/00463219202202406969f

 

Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous êtes déjà inscrits, connectez-vous. Pour les nouveaux utilisateurs vous pouvez vous inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis
%d blogueurs aiment cette page :