Première épreuve cyclosportive de ma saison 2017. Inscrit de dernière minute et surtout cette épreuve ne faisait pas parti de mon programme de course prévisionnel. Mais en ce début d’avril et un printemps déjà bien présent, je me suis décidé à lancer ma saison cyclosport à Gignac sur cette Héraultaise-Roger Pingeon. Cette épreuve en est déjà à sa 19ème édition ! 3 parcours sont proposés : La Saint Guilhem (138 kilomètres, 1960m de D+ avec une portion de parcours inédite), la Gignacoise (90 kilomètres,1247m de D+) et le petit parcours la Montpeyrousienne (52 kilomètres, 581m de D+). Sans oublier le CLM qui avait lieu le vendredi 31 mars avec ses 10,5 kilomètres. Un classement combiné était proposé à ceux qui concouraient sur le CLM et un des 3 parcours du dimanche.

Je me suis donc engagé sur le parcours principal et ses 138 kilomètres. En revanche cette année à cause d’une déviation due à des travaux, les organisateurs ont dû trouver une route alternative au parcours habituel. De ce fait nous avons une portion d’une vingtaine de kilomètres inédites.

Annoncée rapide et ayant observé la moyenne des versions précédentes, je calcule entre 3h45 et 4h15 maximum de course. Le temps de préparer mon ravitaillement avec dorénavant depuis le début de la saison les produits bio de chez ON-Energy et une bonne dose d’Embrocation Siamoise car la fraicheur matinale est bien présente et surtout la Tramontane est déjà bien présente ! C’est pourquoi et une fois n’est pas coutume, j’avais opté pour une paire de roue Lightweight (certes mythiques mais aussi très chers, voire trop peut-être) avec une Standard à l’arrière et une Ventoux pour l’avant ! Des roues exceptionnelles il faut l’avouer d’ailleurs les corps des moyeux ne sont ni plus ni moins que des DTSwiss ! Ceci explique cela !? Possible connaissant la qualité des moyeux et des roulements suisses… En parlant de roulement, je viens juste d’équiper mon vélo de roulements céramiques de chez CyclingCeramic. Plus précisément, les galets de dérailleurs, les roulements du boitier de pédalier et ceux des roues.

Presque 9h20, je me rends vite sur la ligne de départ où déjà près de 400 cyclosportifs sont sur place, je me retrouve en dernière ligne. Après une minute d’applaudissements, en hommage à Roger Pingeon (disparu quelques jours auparavant) et qui a donné son nom cette épreuve, nous voici lâchés sur ces routes ventées ! Déjà certains tentent de s’isoler mais à 3 ou 4 unités impossible de creuser l’écart, d’autant plus que le vent tantôt favorable tantôt de côté n’incite pas à se lancer dans de longs raids. Mais les différentes petites ascensions du premier tiers du parcours commencent à écrémer un peu le pack. Après la côte de St Martin de Londres, nous entamons une descente rapide et technique sur les gorges de l’Hérault. Devant les locaux font la descente, je suis sans me faire piéger par une éventuelle cassure…

En bas je sens que je n’ai personne dans la roue, et en effet la cassure s’est faites derrière moi ! Je remonte la file de coureurs restant en les incitant à rouler : « Les gars il y a un truc à faire ! ». Nous formons un petit groupe de 8 roulant tambour battant vers la portion inédite. Et nous n’allons pas être déçus, la route devient très étroite avec un goudron très granuleux où le rendement est très mauvais ! Mon choix de pression à 7 bars pour l’arrière et 6.8 bars pour l’avant se révèlera excellent, d’autant plus que mes boyaux Veloflex Carbon avec leur chambre à air en latex sont confortables et amortissent un peu les aspérités !
Revenons sur la course où certains ne vont pas tenir le tempo imposé et nous nous retrouvons à 5. L’entente est bonne, le rythme rapide, derrière le trou se fait. Mais l’homme fort du jour relance et s’isole quelques mètres devant nous, il va prolonger son effort pour basculer au sommet avec plus de 40’’ sur nous.

Pas d’affolement, il reste encore 90 kilomètres et un retour très venté, un homme seul contre 4 n’ira pas loin… Dans le col des vents (qui en ce dimanche porte bien son nom !) nous perdons du terrain et l’écart franchit la minute ! Après la descente, il ne faut plus se regarder et nous devons rouler de concert afin de reprendre le fuyard ! Hélas nous ne sommes que 2 sur 4 à bien prendre les relais. En effet nos deux autres compagnons ne sont pas des habitués des courses de cyclisme et ne « savent pas prendre les relais » correctement. De ce fait nous roulons par à-coups, ce qui profite à l’homme de tête qui va comptabiliser
jusqu’à 1’30 d’avance ! A 15 kilomètres de l’arrivée, nous perdons un élément (et pas des moindres en la personne de Damien Albaret, vainqueur de la Lozérienne 2016) sur crevaison. Dorénavant je sais que nous sommes 3 pour 2 places sur le podium ! La flamme rouge, j’observe le vent et me replace en vue du sprint, dernier virage je suis en 3ème position sur la gauche de la route où après celui-ci le vent soufflera de la droite. Le premier vire très large et je me retrouve hors trajectoire à éviter le trottoir ! Je freine, me replace et sprint mais hélas beaucoup trop tard et termine 4ème très déçu et rageur de ce sprint. Mais c’est la course et les vagues ou erreurs de trajectoires en font parti. Je me consolerai en terminant 2ème des 31-39 ans

Après un bon repas très agréable partagé avec les coureurs du Team Scott Vélo101 présent sur la course et le vainqueur du jour, je prends le temps de discuter avec les autres concurrents et amis où chacun y va de son débriefing ! Quel plaisir ces moments d’après-course toujours très conviviaux, c’est ça l’esprit cyclosportif !

Un grand bravo à mon ami David Polveroni qui a fait un grand numéro et dont j’ai déjà hâte de retrouver sur d’autres épreuves et pourquoi pas partager une victoire ensemble comme sur la Chambérienne 2016 !?
En tout cas ce résultat me fait plaisir et donne confiance en vue des prochaines courses et de voir que ma blessure est de l’histoire ancienne !

Les classements de l’Héralutaise Roger Pingeon 2017 :
Le classement 138 km
Le classement 90 km
Le classement 52 km

Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous êtes déjà inscrits, connectez-vous. Pour les nouveaux utilisateurs vous pouvez vous inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis
%d blogueurs aiment cette page :