Une cyclosportive qui est désormais classique et reconnu dans le sud de la France, L’Héraultaise propose depuis plus de 20 ans, plusieurs parcours sur un week-end complet.
En effet, le samedi un CLM est organisé en guise de mise en bouche. Ouvert à toutes les catégories licenciées ou non. Ensuite le lendemain ce n’est pas moins de 4 parcours de route et nouveauté 2019, un de gravel qui sont au programme.
Un classement combiné récompensait celles et ceux ayants courus tout le week-end.
Au niveau des parcours route, nous avons un de 52 kilomètres, La Montpeyrousienne, un de 87 kilomètres, la Gignacoise, un de 140 kilomètres, La Saint Guilhem Navacelle et enfin un de 162 kilomètres, La Navacelle XL.

À noter que si le 140 et le 162 s’élancent ensemble, les femmes avaient un départ avancé de 5’ par rapport au gros du peloton.
N’étant pas dans une grande forme et surtout en préparation en vue d’aller défendre mon maillot jaune le 14/04 sur la Granfondo Firenze, je m’aligne sur la Saint Guilhem Navacelle. La météo est très menaçante en ce premier dimanche d’avril. De plus la fraîcheur est bien présente. Je prends le soin de bien m’enduire de crème chauffante Embrocation Siamoise. J’envisage un bon 4h de course, 3 barres énergétiques dont une plus protéinée, un gel d’effort et un gel Last 20’ devraient me suffire.

Dans le sas de départ, j’aperçois de nombreux coureurs de bons niveaux, mais surtout et très heureux de les voir là, des athlètes suivis par un programme d’entrainement Bike-Vélo-Test !
Pas de départ fictif mais la sortie de Gignac avec ses îlots directionnels et dos d’âne régulent un peu l’allure de départ. En revanche à peine arrivé sur de belles portions de route que l’allure s’accélère très nettement. Pas vraiment d’attaques mais nous sommes régulièrement à plus de 40km/h. La remontée des gorges de l’Hérault jusqu’au beau village de Ganges va aller très vite. Nous arrivons à la bifurcation de deux parcours, 2 fuyards sont en tête sur mon parcours. Un n’est autre que le vainqueur du CLM de la veille et athlète Bike-Vélo-Test ! Logiquement je connais bien ses valeurs et ne m’affole pas trop sachant que le plus dur reste à venir.

Crédit photo: @GreenCycling

À peine au pied de la côte de Madières je prends les choses en main et impose mon tempo. Au bout de quelques minutes, le peloton a explosé, j’insiste encore. Seul un homme est capable de me suivre, nous reprenons les deux échappés à peine arrivés à la mi-côte. Tout de suite je régule un peu et nous basculerons à 4. L’entente est bonne mais le plus jeune d’entre nous accuse le coup, il prend ses relais plus comme il peut qu’autre chose. Si bien que dans la dernière véritable côte, pour rallier le village de Soumont il décroche. Ensuite c’est un long retour vallonné jusqu’à l’arrivée de presque 35 kilomètres.
Désormais plus que 3, nous prenons bien nos relais, l’écart avec le contre se creuse, nous avons plus de 2’ d’avance. La victoire se jouera entre nous. Me sachant le moins rapide au sprint, j’anticipe et place un démarrage à la flamme rouge. Repris par les deux, mon athlète contre, je saute dans sa roue et nous voyons le troisième qui se rassoit battu ! 400m, c’est gagné encore un rond-point virage à droite et c’est l’arrivée, je prends du champ, 50m d’avance c’est amplement suffisant. Hélas dans ce dernier rond-point les concurrents de la Gravel Caminade m’obligent à freiner, malgré mes injonctions ! Je sors du rond-point « arrêté » avec de nouveaux le duo dans ma roue, sprint inévitable. De rage je lance, je déchausse et doit me contenter de la 3ème place !
Je suis fou de rage envers les participants qui ne se sont pas écartés, envers l’organisation qui n’a même pas annoncé notre arrivée et le fait qu’aucune moto ouvreuse se soit trouvé devant à ce moment-là ! Je ne porte pas réclamation, j’encaisse très difficilement et lentement même encore en écrivant ces lignes…
Certes si tous les coureurs me disent : « tu étais le plus fort » ; « c’est toi qui a gagné, etc »… Cela ne vaut pas de lever les bras et gagner réellement !

En revanche je retiendrai que la forme commence à arriver, les sensations étaient assez bonnes, de bon augure en vue de la semaine prochaine où il y aura un très gros niveau sur cette épreuve Granfondo Worldtour en Italie. J’espère pouvoir conforter mon maillot jaune acquis la semaine dernière et faire honneur à ce beau team Granfondo France !

               Tous les classements des courses de l’Héraultaise sur le lien ci-dessous :
https://my5.raceresult.com/102890/?lang=fr

 

Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous êtes déjà inscrits, connectez-vous. Pour les nouveaux utilisateurs vous pouvez vous inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis
%d blogueurs aiment cette page :