Introduction et historique 

PowerTap qui est un des spécialistes dans la mesure de la puissance cycliste depuis de nombreuses années s’émancipe en proposant de nouveaux capteurs. Le groupe Saris Cycling a conçu le capteur de puissance pour vélo PowerTap. L’origine de ce groupe remonte à 1973 lorsque les frères Graber ont inventé leur premier porte-vélo. En 1989, Chris et Sara Fortune ont acheté la société de porte-vélo et l’ont développée pour en faire ce qu’elle est aujourd’hui. La marque Saris est née en 1992 et CycleOps a rejoint la famille en 1999. Deux ans plus tard, PowerTap est arrivé. En 2004, Saris a présenté le premier vélo d’appartement équipé du PowerTap.

Mais la marque qui a fait sa réputation avec ses moyeux capteurs de puissance se lance dans deux nouveaux produits (3 pour être plus précis). En mars 2015, ils nous ont présentés les pédales P1 et les plateaux C1 en tant que nouveaux capteurs de puissance. Les plateaux C1 sont, malheureusement, à l’heure actuelle compatible qu’avec une étoile 5 branches en 110mm. En revanche les pédales P1 offrent une mesure de puissance pour chaque jambe mais le prix de vente à 999€ n’a pas fait envoler les ventes. De ce fait PowerTap a lancé la production de la P1S qui est « la petite sœur » de la P1 avec un seul capteur de puissance dans la pédale de gauche. Le prix de vente est presque divisé par deux : 599€ !

PowerTap ne sont pas pionniers dans les pédales capteurs de puissance, citons Garmin et Polar qui ont leurs produits mais ceux-ci n’ont pas percés du fait d’une mauvaise reproductibilité et des valeurs absolument erronés ! L’équipe de Jeff Frehner (président de CycleOps et PowerTap) revendique une précision similaire à leur moyeu de +/– 1,5%. Nous vérifierons cela lors des tests routiers. Mais aussi aucun couple de serrage précis à respecter à contrario de ses rivales qui en demandent un précis afin de ne pas fausser les mesures (dont déjà à la base ne sont pas fiables…).

Présentation

C’est dans une boite soignée que ces pédales sont livrées avec leurs cales spécifiques. Bien que celles-ci soient très similaires aux cales Look, PowerTap préconise d’utiliser celles fournis pour plus de précision. En effet en comparant les deux modèles, nous nous apercevons que les PowerTap sont un peu plus « hautes » et une fois clipsées ne font qu’un avec la pédale. C’est pourquoi avec vos cales au standard Look vous risquez une légère imprécision de mesure. D’ailleurs une mention spéciale figure sur la notice : « Les PowerTap P1 doivent être utilisées avec les cales fournies. Elles ne sont PAS compatibles avec d’autres cales similaires, comme les Look Keo. »
Mais là où les chose se confondent comme chez Look, la couleur de la cale indique la liberté angulaire donnée : 6° pour les cales rouges (qui sont fournies avec vos P1S), 0° pour les cales noires (disponible en option chez Matsport). Attention toujours comparativement aux pédales françaises, l’épaisseur des pédales nécessite de modifier sa hauteur de selle d’environ 5mm.
La pile AAA ou LR03 est fournie, nous vous conseillons une pile au lithium qui offre une plus longue autonomie (PowerTap annonce 60h) et peut se recharger.
Coté poids, autant vous le dire tout de suite, les fous du « light » peuvent dès à présent quitter la page ! Avec 214gr (420gr la paire ; pertinent n’est-ce pas !? Une seule pédale avec capteur mais presque le même poids en sachant que la pile pèse 11gr…) sur la balance nous sommes loin des records de légèreté d’une Aerolite TT Titanium à 34gr (mais à 339€ la paire) !
Une vis de tension de déchaussage permet d’ajuster celle-ci en fonction de vos préférences. Le format de filetage est bien sûr standard et le montage s’effectue avec une clé hexagonale de 8mm.

Essai routier et analyse des données

Une fois montés sur votre vélo, il suffit d’effectuer un tour de manivelle afin de « réveiller » la pédale de son mode veille. Un témoin lumineux côté manivelle clignote pour signifier la mise en tension du capteur. Effectuez une recherche de capteurs de puissance sur votre compteur compatible Bluetooth ou Ant+. Une fois la pédale associée, renseignez la longueur de vos manivelles sur votre compteur ! En effet sans cette donnée, la mesure du couple sera erronée et donc la puissance aussi.

Pour rappel :
P (Puissance en Watts) = C (Couple en Newton.mètre) × ω (Vitesse angulaire ; cadence de pédalage)
et
C = F (Force en Newton) × L (Longueur en m)
F est votre force appliquée sur la pédale et L la longueur de votre manivelle.

Vous comprenez pourquoi cette précision de longueur influe directement sur la mesure de la puissance. Mais il faut aussi et ce avant chaque sortie (ce que bon nombre de pratiquants ne font pas, à tort !) étalonner vos P1S en fonction de la pression atmosphérique qui a un impact sur les 4 jauges de contraintes. Ce sont ces dernières qui mesurent votre force F.

Point particulier sur l’usage de plateaux ovoïdes où la vitesse angulaire en bout de manivelle varie, PowerTap précise que ceux-ci sont compatibles avec les P1S : « Les plateaux ovales sont parfaitement compatibles avec les P1 (et P1S). Nous prenons 40 mesures de vitesse angulaire par révolution et 40 mesures de force à l’aide de notre Multipole Ring. Toute accélération / décélération sur un tour de manivelle serait mesurée. » D’autres systèmes supposent que la vitesse angulaire est constante. Ce qui indique typiquement une puissance erronée (plus élevée) en utilisant des plateaux ovoïdes.

Vos pédales PowerTap P1S montées, compteur appairé et étalonné, nous pouvons partir effectuer des mesures. Pour ce faire nous avons utilisé un pédalier SRM associé à son compteur PC8 qui restent les références en termes de précision de mesures. Les mesures sont assez proches de celles fournis par le pédalier allemand. Comme l’atteste l’analyse ci-dessous, nous observons bien que les courbes de puissances ont un décalage. Les cadences en revanche sont presque identiques :

Les P1S surestiment la puissance d’environ 2%. Ce chiffre est une moyenne suite aux différentes sorties et comparatifs effectués à chaque fois.

En revanche ce qui est appréciable et utile, c’est d’avoir le pourcentage d’efficacité du pédalage en instantané. Certes avec les P1S, vous avez cette donnée que pour votre jambe gauche mais déjà cela permet de savoir à quel moment sur un tour de manivelle vous êtes le plus efficace et de travailler votre technique de pédalage en conséquence.

Mais vu la pédale de droite, son poids (très proche de la gauche) et des « bruits de couloirs », il sera possible d’upgrader sa paire de pédale Powertap P1S en P1 prochainement moyennant une certaine somme cela va de soi. Au final cela peut s’avérer utile pour ceux qui veulent débuter avec un capteur de puissance précis mais un faible budget et ensuite d’évoluer sur un complet sans avoir à débourser plus de 1000€.

SAV et Entretien

Pour conserver une bonne mesure, il est préconisé de faire recalibrer vos pédales une fois tous les deux ans chez un revendeur PowerTap. Nous vous conseillons Matsport (qui de plus nous a permis de réaliser ce test avec le prêt du matériel, merci à eux !) autrement vous pouvez vous adresser au Service Center Europe PowerTap. Comptez un peu moins de 100€ pour une recalibration or frais d’expéditions. La garantie est de 2 ans.
Au niveau de l’entretien, hormis le remplacement de la pile qui s’effectue via une clé allen de 5mm, vous n’avez rien d’autre à faire ! Les roulements sont fluides et disposent d’une longue durée de vie.

Conclusion

Powertap n’a pas trahi à sa bonne réputation dans le domaine des capteurs de puissance.
L’un des points négatifs est le manque de précision (malgré l’incompatibilité annoncé, nous avons effectué le test) si vous utilisez des cales Look, dommage car ces pédales auraient trouvé plus de clients à travers les clubs qui pourraient proposer un montage sur un vélo pour une séquence d’entrainement à thème ou autre… En second point négatif, nous ne pouvons pas évoquer leurs poids qui plus est placé en bout des manivelles accentue le passage des points morts hauts et bas…

La reproductibilité est excellente, la précision proche de celle annoncée, la facilité du montage en fait un atout supplémentaire. D’autant plus pour ceux qui possède plusieurs vélos. Et tout cela pour moins de 600€, à savoir que pour tous les abonnés de votre coach Steph48800, vous pouvez bénéficier d’un prix très avantageux, n’hésitez pas à le contacter via le formulaire ci-dessous pour plus de renseignements à ce sujet.

http://bike-velo-test.com/contact

Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous êtes déjà inscrits, connectez-vous. Pour les nouveaux utilisateurs vous pouvez vous inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis

2 commentaires

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :