Le home trainer du Team Sky ! Aperçu sur les différentes courses professionnelles dans les phases d’échauffement ou de récupération après les étapes, que vaut réellement ce Home Trainer haut de gamme de chez Wahoo Fitness qui équipe l’anglaise dont la réputation n’est plus à faire ?

Dès le retrait du carton d’expédition et la prise en main du carton d’emballage, le ton est donné avec ses arguments clairement affichés : « The most powerful indoor training experience ; Bring the road indoors ; The Choice of champions » soit « L’expérience d’entrainement en intérieur la plus puissante ; Faites entrer la route chez vous ; Le Choix des champions », avec bien sûr le logo de la Sky.

Une fois déballé, on trouve le KICKR presque prêt à l’emploi. Retirez les plastiques d’emballages, raccordez le cordon d’alimentation sur une prise secteur après avoir connecté la fiche à l’arrière du HT ; étant un produit anglo-saxon, vous avez le droit aux deux raccords UK & UE. Tout de suite on se rend compte que nous sommes sur du haut de gamme, le design moderne, le châssis est très stable et surtout possède des talons réglables afin de l’ajuster au mieux. Le Wahoo propose 4 positions de hauteur en fonction du type de vélo. Ainsi si vous effectuez votre séance avec un VTT de 26’’, un vélo de route en 700 ou encore un VTT en 29’’, vous aurez toujours la « roue arrière » à la bonne hauteur. Ce petit plus est loin d’être négligeable pour avoir toujours une position le plus proche possible de la réalité et donc de retrouver vos repères habituels !

Avec la notice, Wahoo fournit plusieurs accessoires :

  • Une cale pour bloquer vos plaquettes de freins
  • Un capteur de cadence toujours compatible Ant+ et Bluetooth.
  • Un axe de blocage rapide compatible 130 et 135mm.
  • Une entretoise qui permet de monter une cassette 10v sur le corps de roue libre 11v.

A noter qu’il est livré avec une roue libre 11v 11-26 (standard Shimano). Le corps n’est pas compatible Campagnolo. Pour ceux qui ont une transmission italienne, vous devrez acquérir le corps spécifique, environ 70€ + la cassette… Tout comme ceux qui utilisent des axes 12×142mm, il vous faudra acheter l’adaptateur spécifique. En revanche, le KICKR a une entretoise à placer dans un sens ou dans l’autre en fonction de votre largeur d’haubans : 130 ou135mm.

Pour terminer sur les données, son volant d’inertie est de 5,5 kg et le poids total 21,3 Kg. Ses bras stabilisateurs pliants permettent de le stocker dans un placard par exemple ou de le transporter plus facilement. D’autant plus qu’il a une poignée de transport (robuste et pratique) au-dessus de la roue d’inertie.

Je télécharge ensuite l’application Wahoo Fitness. Elle est compatible Android, iOs ou au standard Windows pour les PC. Elle permet de calibrer et paramétrer le home trainer. Vous pouvez aussi programmer des séances et modifier la résistance (entre 0 et 9, ce qui permet de reproduire des pentes de 0 à 4,5%) comme sur un home trainer à résistance réglable par câble. Pour les moins connecté d’entre nous, cela permet de l’utiliser comme un home trainer traditionnel.

La mise en route

Une fois branché, les diodes Bluetooth et Ant+ s’allument. Vous pouvez dès à présent connecter votre KICKR à votre PC ou smartphones et programmer une séance. Une fois l’une des deux connections établies, la diode concernée s’allume en continu.
Comme sur tous les home trainers à entrainement direct, la sensation de rouler sur la route est bluffante, le coup de pédale est fluide. Au niveau sonore, le Wahoo est donné pour 61 Db, j’ai effectué plusieurs mesures à l’aide d’un sonomètre sur différentes intensités, j’ai relevé 66 Db au plus fort. Il faut prendre en compte le volume de la pièce, l’environnement qui peuvent influencer les mesures.
La puissance est calculée en fonction de votre cadence, de la vitesse de rotation de l’axe couplés à de nouveaux algorithmes. Ainsi il permet de générer prêt de 2000w ! Croyez-moi vous en avez largement assez, à titre d’exemple voici les puissances approximatives de sprinteurs célèbres : Mark Cavendisch 1500w ; André Greipel 1700w ; François Pervis 2200w.

Avec le KICKR vous pouvez augmenter la résistance etjusqu’à reproduire une pente de 20%. Encore plus raide que le mur de Huy ! (pour info l’Alpe d’Huez est à 8,05% de moyenne et le Mont Ventoux, par Bédoin, à
7,15% de moyenne). Il sera donc difficile à mettre en défaut . Les watts calculés sont assez précis. En effet j’ai effectué des tests de mesure entre le Wahoo KICKR et un pédalier SRM (qui est la référence actuelle dans les capteurs de puissance). Les mesures sont plutôt similaires, même si le KICKR affiche une variation d’environ 3 à 5% et a un temps de réaction plus lent. Cela est dû à son temps de calcul tandis que le SRM mesure en direct la puissance. Cet écart n’est perceptible que lorsque vous changez de rythme ou de braquet, mais une fois que vous êtes sur une allure constante, l’équilibre revient. En atteste la photo prise depuis l’application Zwift et mon PC8 en bas à gauche de mon écran (157w pour le Wahoo pour 159w au SRM)

Le Wahoo Kickr est clairement dans le haut du tableau des home traines connectés. Il dispose d’une application simple et d’une interface pratique permettant de bien calibrer ses séances. La résistance est précise pour être toujours au plus proche des valeurs recherchées. Il est particulièrement destiné aux applications et autres logiciels de réalité virtuelle.
Selon moi un point à améliorer serait la mesure de la cadence. En effet, le capteur de cadence n’est pas intégré dans l’appareil mais doit être rajouté sur la manivelle ou la chaussure. En revanche son faible encombrement une fois replié et les différentes possibilités de réglage sont de véritables atouts. Mais le principal point noir de ce home trainer reste son prix ! Disponible souvent à plus de 1200€, il n’est pas pour toutes les bourses.

Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous êtes déjà inscrits, connectez-vous. Pour les nouveaux utilisateurs vous pouvez vous inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis
%d blogueurs aiment cette page :