Entrainement cycliste novembre

Après la coupure et donc en période de transition, le mois de novembre est synonyme de reprise des entraînements. Vous avez commencé à planifier vos objectifs, définir votre approche hebdomadaire pour l’entraînement il ne reste plus qu’à vous relancer et, pour certains, vous mettre un coup de pied aux fesses !

En effet la trêve hivernale est terminée avec tout ce qui en découle : les restaurants gastronomiques, les sorties nocturnes, etc. Logiquement, en véritables passionnés que nous sommes, il vous tarde de remonter sur le vélo après une coupure ! C’est d’ailleurs lorsque ce manque de vélo devient “insupportable” que votre coupure peut être considérée comme satisfaisante, complète. Ce manque va vous apporter la motivation nécessaire pour affronter l’automne et ses conditions climatiques pas vraiment favorables à la pratique du cyclisme. Mais il est fort à parier que vous ayez pris un peu de masse grasse (pas plus de 3 à 4 kg espérons-le ! sinon rendez-vous sur la page de suivis diététique) qui va vous aider à traverser ces périodes froides et bien souvent humides (pour ne pas dire pluvieuses). Mais attention, qui dit reprise dit gestion de l’entraînement.

 

Comme pour toute activité sportive, il ne faut pas s’emballer ni essayer de se surcharger. Autrement vous risquez de vous blesser à peine vos premières séances de reprise ! Il faut respecter une fréquence, une intensité et un volume de reprise. Détaillons ces trois aspects.

La fréquence

(suite…)

Entrainement cycliste octobre

Octobre, le mois de l’automne mais aussi celui qui rime, pour nous cyclistes, avec fin de saison. En effet sur l’hexagone il n’y a plus de compétitions, sur route, les mois suivants et ce jusqu’à la reprise de votre saison 2019. C’est donc un mois un peu spécial, de transition. En effet vous n’allez plus pédaler sans réel but mais aussi vous accorder une coupure de fin de saison.

 

Nous allons donc développer deux points :

  • Comment finir sa saison et de quelle manière rouler.
  • Comment réaliser une coupure hivernale bénéfique et à quel moment.

Comment finir sa saison et de quelle manière rouler

En début d’octobre, les jours sont encore assez longs pour rouler le soir après le travail et la météo encore assez clémente. De ce fait autant en profiter et ce même si vous n’avez plus d’objectif à court terme. Mais ces kilomètres et différentes sorties vont vous servir en préparation de votre future saison. De plus certaines courses sont déjà programmées, ainsi vous pouvez d’ores et déjà vous préparer un pré-calendrier. De plus connaître suffisamment tôt ses probables objectifs permet d’organiser son quotidien (conjuguer ses activités familiales, ses contraintes professionnelles avec son entraînement) et contribuent à l’amélioration de la qualité de l’entraînement en orientant les efforts et en soutenant la motivation. Le but de ces sorties est de profiter des quelques beaux jours pour engranger des kilomètres. Vous allez réaliser des sorties plus à la sensation qu’avec des exercices spécifiques. Ainsi finir votre saison en diminuant votre volume et vos intensités progressivement, va permettre à l’organisme de se préparer à la coupure. Je vous conseille cela car une coupure franche et brutale de la charge d’entraînement peut être préjudiciable. (suite…)

Entrainement cycliste septembre

Le mois de septembre est celui de la rentrée scolaire mais aussi celui qui marque la fin des congés estivales. En revanche ce n’est pas non plus celui qui marque votre fin d’année bien au contraire ! En effet à cette période, il reste encore de très belles journées et aussi quelques grandes épreuves pour vous faire plaisir. Mais c’est aussi le mois où vous trouverez les premiers gentleman. Déjà évoqué l’an passée sur la préparation de ceux-ci, nous n’en referons pas l’objet cette année. Nous allons voir comment conserver et continuer à être performant sur la dernière partie de votre saison cycliste.

Garder la motivation

L’été qui s’achève marque les plus belles épreuves et vos gros objectifs, il est donc difficile de rester concentrer et motiver. Je vous conseille donc de prendre quelques jours « off » afin de relâcher la tension et les sacrifices que vous avez faits. Attention cependant à ne pas rester plus de 4 jours « off » complets. Après il sera compliqué de revenir et de retrouver votre coup de pédale.
Après ces jours qui en plus auront permis de recharger les batteries, reprenez par des sorties au feeling ou en groupe sans réelle consigne. Vous verrez qu’après cette microcoupure et la reprise, vous allez retrouver un gain de motivation et d’envie !

Nous pouvons étaler ces jours sur une semaine. (suite…)

Entrainement cycliste aout

Aout est le mois qui marque le début ou au contraire la fin des vacances pour certains. Mais c’est aussi dans ce mois que les plus belles épreuves et beaux cols sont ouverts. Or comme évoqué déjà le mois précédent, vous ne pouvez pas vous engager sur les grands cols sans préparation spécifique. C’est ce que nous allons développer ce mois-ci.

Matériel et Minimum requis

Tout d’abord, avant de partir à l’assaut des cimes, vous devez préparer votre vélo en conséquence. Nous vous conseillons de privilégier des roues libres avec un 28 voire 32 pour ceux qui ne sont pas du tout grimpeur. A l’avant un bon compromis est le 52×36 mais ceux qui ont un compact 50×34 sera de bon augure !
Avant tout, voici un petit tutoriel toujours utile pour changer votre roue libre sans passer chez votre vélociste :

Ensuite il faut tout de même un peu de foncier, vous ne pouvez pas sortir votre vélo du garage et vous lancer ainsi dans les grands cols ! Une fois que vous avez préparer votre matériel et que vous avez déjà un minimum de 1000 à 1500 kilomètres vous pouvez suivre le programme suivant qui vous aidera à mieux gravir les cols et progresser en montagne :

(suite…)

Entrainement cycliste juillet

Les vacances estivales approchent à grand pas et celles-ci sont synonymes des plus grandes épreuves cyclosportives de la saison. Citons La Marmotte, L’Arvan Villards, L’Etape du Tour etc… Mais avant de se jeter sur ces épreuves mythiques mais aussi très difficiles, vous devez finaliser votre entrainement. Pour ce faire vous devez cibler qu’une épreuve majeure sur votre mois de juillet. Je vais vous proposer une programmation en vue de l’Etape du Tour qui aura lieu le 21 juillet prochain.

Le mois précédant nous avons travaillé le coup de pédale en montagne et l’adaptation de ces efforts spécifiques. Comme vous pouvez voir sur la courbe d’une sortie foncière ci-dessous vous vous apercevez que la cadence reste élevée malgré la pente.

Pour continuer dans cette lancée, l’idéal est de partir la première semaine de juillet en montagne où de vous entrainer le plus possible sur des profils les plus accidentés que votre région dispose. L’idéal reste une semaine de congé où nous allons  axée du spécifique et se réadapter aux petits braquets. Le but de cette semaine est de préparer votre organisme à encaisser une lourde dépense énergétique. C’est ce que vous allez retrouver pendant une épreuve aussi longue et exigeante que l’Etape du Tour . En effet avec ses 4530m de D+ pour 135 kilomètres vous êtes partis pour une épreuve qui dépassera largement les 5h pour les meilleurs et certains plus de 10h ! Pour ce faire vous allez effectuer une semaine plus « light » en volume que vos habituelles. C’est ce que nous appelons des semaines d’affûtage. Attention ce terme ne signifie pas forcément maigrir.

(suite…)