Comme pour sa première édition l’an passé, le Chambéry Cyclisme Organisation (CCO) propose 2 vraies cyclosportives sur le dernier week-end de juillet dénommé la Chambérienne Cyclo. La capitale savoyarde est dominée par deux principaux massifs, la Chartreuse et les Bauges. Donc quoi de plus normal que de proposer deux parcours sur deux jours avec le choix de faire que l’un des deux ou les deux. D’autant plus qu’il n’y a pas de classement général sur ce week-end chambérien. Mais cette formule propose de visiter les deux massifs cités précédemment. C’est donc deux résumés que je vais vous proposer.

Samedi 29 juillet : Chambérienne Chartreuse

Annoncé sur le site de l’organisation depuis déjà une dizaine de jours, le parcours initial a été revue. En effet la descente du Col du Coq n’a pas été autorisé par la préfecture de l’Isère. Qu’à cela ne tienne, le CCO a réagi rapidement et proposé une variante avec autant de difficultés et de kilomètres. Mais la veille de l’épreuve nouveau rebondissement, la préfecture refuse le passage de la course dans son département ! Toute l’équipe se retrouve à devoir refaire un nouveau tracé dans l’urgence, c’est ainsi que le matin lors du retrait des dossards, nous découvrons un nouveau parcours de seulement 100 kilomètres entièrement en Savoie et qui fait la part belle au Col du Granier. Pour le petit parcours celui-ci ne fera que 58 kilomètres ! Avec ces changements et d’innombrables questions, le départ a été décalé à 9h15 mais aussi pour satisfaire à tous les retardataires qui sont venues le matin.

Pour cette épreuve j’ai opté pour mon titane sur-mesure équipé avec ma paire de roue light de chez Alpin’s Wheel. Pression des boyaux à 7.8 et 8.1 respectivement à l’avant et à l’arrière. Une barre énergétique à l’amande et un gel last 20’ feront l’affaire.
Nous voici donc partis derrière la voiture ouvreuse pour un départ fictif, puis très vite lâché dès la sortie de la ville, le rythme s’accélère. Je connais bien les routes et je reste aux avant-postes pour ne pas me faire piéger. Au bout de seulement 10 kilomètres nous sommes au pied de la première ascension du Granier par Apremont, cette montée de 7 kilomètres à 9% de moyenne va faire une vraie sélection. D’autant plus que c’est le champion de France Master qui fait le train. Je suis très à l’aise mais je trouve que le groupe est encore trop conséquent, à la faveur d’une rampe plus raide j’hausse l’allure. J’insiste et après quelques mètres je me retourne, je suis tout seul ! Je continue sur un bon tempo car je ne vaux pas me retrouver tout seul si loin du but ! Ma chevauché va me mener jusqu’au pied du second passage de ce col, nous ne sommes plus que 9. Encore une fois le rythme est rapide, je me sens bien mais je reste sage. Le groupe se réduit, au sommet nous sommes 7, il ne nous reste plus que la descente côté Chartreuse, une petite boucle pour faire un demi-tour et retour par la même route avec un nouveau passage au col du Granier jusqu’à la longue descente sur Chambéry.

La victoire se jouera entre nous, à 4 kilomètres du sommet, un coureur Elite place un démarrage, je réponds avec un autre coureur dans la roue (je le reconnais, il a fait second sur a dernière étape de l’Arvan Villards, un solide !). Nous sommes 3 mais derrière les autres résistent. Si bien que dans la descente, l’un d’eux nous reprends. Je ne m’affole pas, je connais cette descente rapide mais pas trop technique, des gouttes de pluie font leur apparition. Très confiant dans mes boyaux et ma pression je fais la descente. Mon titane est très précis et facile à emmener ! Malheureusement l’arrivée est trop proche de la fin de la descente, il faut sortir premier en bas pour gagner et je le sais ! Derniers virages techniques, je prends des trajectoires tendus et précises pour débouler en tête et m’imposer devant mes 3 compagnons d’échappées !

Je suis très heureux de remporter une nouvelle victoire cette saison, la première avec le maillot de leader du Challenge Cyclo’Tour 2017 sur le dos ! Cela me permet en plus d’engranger 500 points supplémentaires pour ce classement qui finalement deviens un vrai objectif de ma saison !

Place à la récupération après avoir déguster une excellente raclette de pays et la remise des prix rapide juste après une grosse averse orageuse qui n’aura pas épargner les concurrents encore en course à ce moment-là !

               Dimanche 30 juillet : Chambérienne Bauges

Comment ne pas être présent sur la ligne de départ ce matin avec une pensée pour mes deux compagnons d’échappés de l’an passé (le résumé ici) qui sont tous deux victimes d’accident survenue en course et depuis éloignés des compétitions ! C’est donc le cœur gros que je me place sur la ligne de départ avec le maillot bleu de leader du Challenge Rotor, bien accroché depuis ma victoire de la veille ! Tout comme le samedi, je choisi de prendre mon Grade 9 RC13.54 et le même choix de pression et de roues que la veille.

Cette fois le parcours est bien celui prévu, je le connais très bien, la météo annonce orages possibles en fin de matinée, prévoyant je mets une pellicule d’embrocation siamoise associé à une huile pour étanchéifier ma peau. Comme la veille, les deux parcours partent en même temps et le départ réel va se faire au pied du col de Près. Tout de suite des attaques, j’observe et ressentant la course de la veille, j’opte pour une tactique de défense du maillot de leader. Très vite nous sommes une grosse douzaine avec une majorité qui n’ont pas couru hier. Mais surtout ce sont de sacrés clients avec de très bonnes références.

Mais avant la fin de la première portion de ce col, nous ne sommes plus que 7 et grimpons à un très gros rythme ! Dans les passages les plus raides du col de Près nous ne sommes plus que 6 dont 2 belges qui me font une très forte impression. L’un deux “filoche” et ne prends pas de relais, la tension monte si bien que nous lui parlons et ce dernier va enfin coopérer. Derrière nous savons que ça ne rentrera pas, le col de Leschaux est très vite avalé et nous nous dirigeons vers le dernier col de la journée, le Revard. L’orage gronde et s’abat subitement quand nous attaquons la montée. Je reste concentré sur la course où les deux belges jouent tactique en forçant l’allure, j’ai de bonnes jambes je reste bien calé au train.

Nous ne sommes plus que 4, et le belge qui s’économisait en début d’épreuve place de nombreux démarrages, je réponds à chaque fois et me cale à ses côtés pour l’intimider. En fait secrètement je veux faire gagner le 4ème homme qui est un ami et qui se bat pour rester avec nous ! Au sommet, la route est sèche et nous entamons la descente. Je me place en première position et j’effectue une descente rapide mais pas assez technique pour déposer mes compagnons. Sur un léger replat, notre ami belge attaque et me surprend, je réagis mais un temps trop tard, son compatriote va en plus “casser” notre poursuite. Il va s’imposer avec quelques secondes d’avance. Nous préparons le sprint où j’emmène mon ami mais un signaleur au milieu de la route dans l’avant dernier virage va nous désorganiser et je franchis la ligne 3ème sans même sprinter et mon malheureux ami 4ème bien déçu, il se consolera avec le podium catégorie.

Je remporte ma catégorie d’âge et surtout conforte définitivement le maillot de leader du Challenge Cyclo Tour ! La final sera aux Cimes du lac d’Annecy le 27 aout mais mathématiquement le “job” est fait !

J’ai passé un excellent week-end avec une victoire et une belle 3ème place, je remercie toute l’équipe du Chambéry Cyclisme Organisation qui ont su rebondir rapidement suite à l’interdiction de la préfecture de l’Isère et pour sa qualité de fléchage, ravitaillements très bien fournis et la remise des prix avec de vrais lots dont une grande partie offert par Cycle Tyres. Merci à Grade9 pour son vélo qui m’impressionne de plus en plus, Alpin’s Wheel avec ma paire de roue à moins d’1kg qui est fabuleuse, On-Energy pour les barres énergétiques mais aussi la nutrition de récupération, Hutchinson pour leurs boyaux très performants et Embrocation Siamoise vraiment idéal pour préparer ses muscles avant une épreuve. Enfin comment ne pas citer la Sélection cycliste des Clubs de la Défense dont j’ai toujours l’honneur, la satisfaction de porter et de mettre en avant leurs couleurs !

Retrouvez tous les résultats de ce week-end sur le lien ci-dessous (descendre jusqu’à La Chambérienne – 29 & 30 juillet) :

http://www.challengecyclotour.com/resultats/

Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous êtes déjà inscrits, connectez-vous. Pour les nouveaux utilisateurs vous pouvez vous inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis
%d blogueurs aiment cette page :