Entraînement cycliste mai

En mai fait ce qu’il te plaît, c’est exactement ce que nous allons vous proposer avec bien sûr une ligne de conduite et un objectif. L’idée que nous allons vous expliquez est de travailler ses points faibles avec le panel de séances spécifiques vues sur les mois précédent. Mais aussi de profiter des jours qui rallongent, des températures qui vont devenir plus agréables pour chercher le dénivelé et les longs cols qui commencent à rouvrir.

La majorité d’entre vous ont déjà débuté leur saison et donc analysés ses points forts mais aussi ses points faibles. C’est sur ces derniers que nous allons mettre l’accent. Depuis le début des programmes d’entrainement proposés ici, vous avez appris à faire de la force, des sprints pour un gain en explosivité, de la Puissance Maximal Aérobie (PMA) et le mois dernier des séances de seuil. Il faut savoir que ces séances sont la base de tout entraînement et peuvent constituer un programme complet pour progresser sur une saison, avec des sorties foncières qui restent la base de tout entraînement. Bien sûr il faut savoir où placer une séance spécifique, ses jours de repos etc… C’est pourquoi sur le mois de mai, nous allons proposer une semaine type où chacun effectuera sa séance de spécifique en fonction de ses points faibles.  Découvrez ensuite après cet exemple de programme des questions qui nous sont fréquemment posées.

Sans trop attendre et faire de longs discours voici le programme mensuel  pour ce mois de mai avec une fréquence de 5 séances par semaine :

    • Lundi : Régénération 1h30
    • Mardi : Repos
    • Mercredi : Spécifique de 2h max, parmi les 4 séances proposés
    • Jeudi : foncière 3h00 à 3h30 en cherchant le dénivelé.

(suite…)

Entraînement cycliste décembre

Le mois de décembre est un mois cruciale de l’entraînement. En effet c’est durant celui-ci que vous allez fonder les bases de votre future saison. Entendons-nous bien que les bases citées sont celles de vos capacités aérobique. A cette période nous n’effectuons pas encore de travail à haute intensité, au contraire. Vous allez vous concentrer sur le développement des fibres musculaires et les capillaires par un travail d’endurance à intensité modérée, de vélocité (réapprendre à tourner les jambes) mais aussi un peu de travail de force.

Le renforcement musculaire

Nous allons vous donner les clés pour réaliser ce mix entre un travail efficace de renforcement musculaire et d’augmentation de votre capacité cardiovasculaire. Pour le renforcement musculaire, nous vous avions déjà proposé un article sur la Préparation Physique Générale (PPG).
Celle-ci a pour but de tonifier le haut du corps. De renforcer vos muscles des membres inférieurs en les rendant plus fort de manière à mieux encaisser les futures grosses charges de travail. Pour ce faire il ne faut pas cibler des muscles mais des chaînes musculaires. Voilà pourquoi l’exercice idéal reste le circuit training. Un entraîneur professionnel saura vous préparer ce genre de circuit en fonction de votre matériel à disposition mais aussi de vos contraintes horaires ou antécédents physique.
Il faut aussi prévoir des séances axées sur le gainage que l’on peut mixer à la séance effectuée avant ou après. Cependant la séance de gainage doit être considérée comme une séance à part entière, entraînant une fatigue non négligeable.

Développement de la capacité aérobie

(suite…)