Ekoï qui depuis des années est devenu une marque de textile incontournable dans le monde du cyclisme ne cesse de se mettre à la page et de présenter des tenues avec les dernières technologies. Ainsi nous avons eu en test leur ensemble d’hiver Perfolinea qui est placé en milieu de gamme. Proposé à un prix très attractif, 229.98€ l’ensemble (89.99€ le maillot et 139.99€ le cuissard) et avec des qualités techniques intéressantes, nous allons voir si cet ensemble tiens ses promesses.

Présentation

Notre ensemble est composé du maillot d’hiver Perfolinea et du cuissard long de la même gamme. Nous avons eu une version jaune fluo mais sachez que d’autres coloris sont disponibles sur le site de la marque varoise.

Le maillot est prévu pour des températures fraîches à froides aux alentours des 10°C. Attention ces données sont valables si vous ne portez qu’un maillot de corps en dessous de celui-ci. Mais avec un autre maillot manches longues vous augmentez son efficacité thermique. De plus ces fibres en 100% polyester sont prévues afin d’avoir une bonne respirabilité et évacuer la transpiration. Aux poignets, nous trouvons un large élastique en lycra. Mais aussi sur la partie avant du maillot afin de bien maintenir celui-ci en place. La fermeture éclair avec ses rabats est de bonne finition.
A l’arrière nous retrouvons un classique 3 poches et une coupe plus basse afin de garder votre bas du dos bien à l’abri même en position de poursuiteur ! Une quatrième zippée vient se placer sur la centrale pour ranger vos clés ou par exemple le bouton secur (bientôt un test et un descriptif complet de son fonctionnement et usage). Une bande réfléchissante viens s’insérer sur le côté gauche des poches en cas de retour nocturne.

Le cuissard est un haut de gamme avec une peau de chamois en gel Silicium Air. Cette dernière issue des nouvelles technologies absorbe les micros vibrations et sa structure en nid d’abeille permet un flux d’air qui garde la peau au sec.
Fabriqué en Italie, elle évacue aussi l’humidité. Le tissu utilisé est du SuperRoubaix®. Désormais courant que nous avons déjà eu et testé sur notre ensemble d’hiver Ozio. Les bretelles sont respirantes et élastique pour offrir un bon maintien. Au niveau des chevilles, la fermeture éclair permet d’enfiler le cuissard plus facilement et de venir mettre en place la bande en silicone sur vos chaussettes. Donné pour des températures jusqu’à 0°C, nous allons réaliser la majorité de nos tests dans des conditions parfois plus froides mais principalement en VTT.

Essai routier

C’est donc sur une température fraîche que nous allons réaliser notre premier test de cet ensemble. En effet le thermomètre est juste sous la barre des 10°C, nous enfilons un maillot manches longues léger sous le Perfolinea. Tout de suite la coupe ergonomique nous séduit. Le maillot est prêt du corps et taille bien. La bande en lycra aux poignets ne comprime pas et maintien les manches bien en place. Le col ne monte pas très haut mais il s’agit d’un maillot et non d’une veste. En revanche la fermeture éclair se manipule facilement et ce même avec des gants longs. Les poches sont grandes et facilement accessibles. L’élastique qui les maintient fermés permet de ne pas perdre vos différentes barres protéinées ou autres accessoires. La bande en lycra sur le ventre assure un excellent maintien sans compression. Les différentes écritures et son design son assez remarquable et même le rouge du poignet gauche et du bas du cuissard s’harmonise avec ce jaune fluo ! De plus sa couleur fluo vous permet d’être visible par tous les autres usagers de la route. Nous avons même été en pleine forêt en VTT et très rassuré par sa couleur durant la période de chasse !
Le cuissard est agréable et surtout avec ses ouvertures aux chevilles permet une mise en place parfaite sans avoir à tirer sur le tissu au risque de casser la fibre. Le tissu SuperRoubaix® est doux, il assure un bon échange thermique. La peau de chamois est très absorbante, et évacue bien la transpiration. Nous n’avons jamais ressenti les fesses humides. Comme pour le maillot la majorité des essais ont eu lieu en VTT ou le fait d’avoir une peau confortable est primordiale notamment après plusieurs heures de selle sur des chemins rocailleux. Nous avons apprécié son confort mais aussi sa finesse qui permettait de rester précis et habile dans les différents single.

Conclusion

Pour revenir sur le froid, même avec des températures proches voire inférieur à 0°C, le maillot d’hiver Perfolinea a tenu ses promesses. Certes couplé avec un autre maillot en dessous. Mais le cuissard Perfolinea lui était idéal pour conserver votre chaleur corporelle. Nous avons vraiment apprécié sa fermeture zippée et son maintien aux chevilles. Après plusieurs lavages, la peau de chamois a perdu un peu de ses capacités absorbantes des micros vibrations. Mais aussi bien le maillot que ce dernier n’ont bougé en taille ou en élasticité.

Nous vous recommandons cet ensemble pour une pratique en milieu urbain où la visibilité est réduite ou en forêt afin d’être visible par les chasseurs.
Enfin il est à noter qu’Ekoï a clairement voulu mettre en avant la sécurité avec un ensemble visible de loin. Bien vu en ces périodes où malheureusement nous déplorons trop d’accident entres automobilistes et cyclistes…

 

Ce contenu est réservé aux membres du site. Si vous êtes déjà inscrits, connectez-vous. Pour les nouveaux utilisateurs vous pouvez vous inscrire ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis
%d blogueurs aiment cette page :